Quatre fées et un berceau

Il était une fois quatre fées pétulantes qui passaient leurs journées à danser. Elles s’appelaient Ariane, Isaure, Thaïs et Alma. Un jour, elles trouvèrent un petit prince dans un berceau… Elles lui firent don de tous leurs rires, leurs baisers et leur gaité.

Pour moi qui étais le témoin de leurs jeux, la tâche de les photographier était ardue car les petites virevoltaient sans cesse et se déplaçaient presque plus vite que l’œil ne pouvait les suivre. Mais je désirais justement témoigner de cette énergie, et les encourageais donc à jouer et chanter sous le regard attendri (et peut-être un peu las :)) de leurs parents.

Je sais d’expérience que, lorsqu’on interrompt un enfant dans son jeu pour prendre son portrait, il se renfrogne, se met parfois à pleurer, ou (pire encore!) arbore un sourire figé qui ressemble plutôt à une grimace. Tandis qu’à intervenir au minimum et laisser le naturel prendre le dessus, on obtient des rires authentiques et fixe des souvenirs heureux. Comme ce regard attendri et unanime pour leur petit frère Cyriac, ou cette promenade au parc dans la lumière de la fin d’après-midi…

photographe_mariage_43

photographe_mariage_61

photographe_mariage_53

photographe_mariage_108

photographe_mariage_92

photographe_mariage_127

photographe_mariage_96

photographe_mariage_91

photographe_mariage_106

photographe_mariage_115

photographe_mariage_131

photographe_mariage_72

 

Si vous êtes curieux, beaucoup d’autres photos vous attendent sur www.florencedujarric.com!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s